L'appareil orthopédique : soutien efficace à la mobilité

La médecine depuis plusieurs décennies s'est équipée d'appareils performants. Le but est d'abord le soulagement du mal, mais mieux encore, la correction des séquelles. C'est le cas pour les maladies osseuses.

La nécessité des appareils osseux

Les troubles relatifs aux os sont très douloureux. Mais le pire c'est qu'ils ne se limitent pas à la douleur. À la douleur très souvent s'ajoutent des malformations lorsque des mesures appropriées ne sont pas prises. Les appareils orthopédiques constituent la mesure nécessaire et certainement suffisante pour la correction des malformations des os.

Accessoire de correction suivant le niveau d'application

Les orthopédistes ont pris le soin de concevoir des appareils pour diverses parties du corps :

  • Des appareils pour les traumatismes impliquant le coût 
  • Des appareils de correction pour déformations du tronc 
  • Des appareils pour les troubles des membres du corps

Les problèmes du cou et leurs solutions

Les troubles du cou relèvent des chocs assez graves ou quelquefois d'un mauvais positionnement du cou au coucher. Pour ces problèmes une thérapie médicamenteuse est utile, mais pas suffisante. Il vous sera mis un collier. Il sera rigide, semi-rigide ou souple suivant l'importance de votre trouble. Ces appareils garantissent le traitement et la correction.

Pour les problèmes au tronc

Le tronc est très exploité durant les diverses actions de l'homme, voire pendant les postures assises ou couchées. Il est très souvent victime d'importants chocs. Pour remédier au problème, plusieurs gammes de ceintures ont été mises sur pied : des ceintures abdominales et épigastriques, des ceintures médicales lombaires et des corsets vertébraux.

Des accessoires pour les membres

Les appareils orthopédiques ont également été spécialisés pour les problèmes des membres. Les membres sont indubitablement la partie la plus servile du corps. Deux types d'appareils :

  • Des appareils pour résoudre les problèmes liés aux membres supérieurs.
  • Des appareils liés aux troubles des membres inférieurs.

Instruments de correction pour les membres supérieurs

Les membres supérieurs ont trois articulations : l'épaule relie le membre au tronc ; le coude, le bras, l'avant-bras et le poignet pour ce qui est du bras et de la main. À chacune de ces articulations correspond un appareil orthopédique : des orthèses pour l'épaule, des ortères pour le poignet et des coudières.

Les membres inférieurs

Pour les membres inférieurs, il existe des appareils orthopédiques spécifiques. Ils sont conçus pour des problèmes d'accident ou congénitaux. Ce sont des orthèses pour genou en plein rétablissement, des attelles d'immobilisation de genou accidenté, des orthèses pour chevilles et planaires. Pour plus d'informations, cliquez sur Laboratoire Pouliot


Partager